Dieu, le cosmos et l’homme

 

Il y a des théories scientifiques qui conçoivent l'univers issu d'un Big Bang

Pensez plus poétiquement aux feux d'artifice d'un soir d'été.

Une grosse fusée monte dans le ciel, une forte détonation retentit et

une belle figuration de flèches colorées et rayonnantes se déploie dans le ciel sombre.      

La beauté particulière de ce phénomène est aussi volatile que toute création humaine.

Et c'est pourtant touchant. C'est peut-être révélateur de notre réalité.

Quelque chose est touché en nous.

Pensez à un univers dans lequel le Big Bang fait briller les soleils avec puissance.

Dans cette lumière, les planètes deviennent visibles.

La matière y est ordonnée dans un équilibre dynamique constant. 

Imaginez un espace sombre et noir jais dans cet univers.

Étincelantes et silencieuses, d'innombrables petites étoiles apparaissent.

Elles aussi ont leur place dans cette grande symphonie de lumière

Voilà comment Dieu a pensé et essaimé une vague d’êtres humains.

Chacune de créatures est comparable à  une petite planète, à un microcosme,

vivant dans ce grand espace, le cosmos.

C'est-à-dire  dans un ordre harmonieux.

D'où la comparaison avec une composition musicale qui serait parfaitement interprétée

par d'innombrables instruments. Conçue par Dieu, jouée par lui, appréciée par lui.

Voilà le cercle fermé de la conscience divine et ses multiples manifestations.